lundi 1 mai 2017

Pierre Lenoble report Tourisme Sortir dans Val de l’Aisne et dans le grand soissonnais

SOISSONS SOUVENIR

Aisne : flashé à 225 km/h dans une voiture au nom de son frère de 11 ans

Un jeune Parisien de 21 ans a été flashé à 225 km/h vers Laffaux (Aisne) sur la nationale 2 qui sépare Laon de Soissons. Mais même s'il est énorme, ce n'est pas cet excès de vitesse qui surprend mais l'identité du "propriétaire" de la voiture.

Car les gendarmes, selon une
information du Courrier Picard, se sont aperçus que l'Audi TT en infraction était enregistrée au nom de son petit frère de 11 ans. 

Une pratique légale


La pratique est surprenante, mais légale. Comme l'écrit le site
Autonews, "l'arrêté du 5 novembre 1984 relatif à l'immatriculation des véhicules (article II, alinéa 3)  prévoit la possibilité d’inscrire le nom d’un mineur sur une carte grise."

Le petit-frère est donc responsable, mais pas coupable. Et comme il n'est pas majeur, il ne paiera pas l'amende forfaitaire de 1.500 euros que prévoit le
Code de la route pour les excès de plus de 50 km/h. Quand au grand-frère, qui avait terminé sa période probatoire, il pourrait bien perdre 6 points sur son permis fraîchement acquis.

Ce n'est pas la première histoire du genre, puisqu'en mai 2012, le petit Lucas, 4 ans, avait été condamné par le tribunal de proximité d’Antibes (Alpes-Maritimes) à 23.138 euros d'amende pour plus de 70 infractions au code de la route commises par ses parents.

Pas de quoi se sentir intouchable : le véhicule peut être confisqué et en cas d'interception du conducteur par les forces de l'ordre, le subterfuge ne prend pas.

  • Picardiehttp://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/picardie

  • dimanche 30 avril 2017

    Un Soissonnais se retrouve dans l’impossibilité d’enterrer son père

    hebergement d'image

    ARTICLE DU JOURNAL L'UNION                   

    Perdre son père, qui plus est à l’âge de 23 ans, est tout, sauf un moment heureux. Mercredi dernier, Romain Deyme, jeune employé du Mc Donald de Soissons, a vu deux policiers venir le chercher sur son lieu de travail. Pour lui annoncer cette terrible nouvelle que son père, venait de se faire faucher très tôt, ce funeste mercredi, par un camion, rue du 25e-RGA, artère qui contourne Compiègne.

    À 52 ans, cet ancien employé de la mairie de Soissons, recherchait son chien, «  son quatrième fils  » déclare Romain. Vêtu de sombre, il n’a pas été vu par un chauffeur routier. Une tragédie pour cet homme, déjà victime d’un accident, et qui remontait la pente, et logeait dans un foyer de l’association Collia à Compiègne.

    Outre l’aspect émotionnel, ce drame entraîne des conséquences inattendues sur le jeune homme, devenu subitement le seul soutien de famille. Son père divorcé, un premier demi-frère éloigné, une sœur handicapée mentale, voici celui qui vit dans un foyer jeune travailleur à Soissons qui se trouve face aux charges financières de l’enterrement.

    «  J’ai un salaire de 1000 euros et les trois devis que j’ai demandés à trois organismes de pompes funèbres, sont tous compris en 3200 et 3800 euros. Un coût que je ne peux pas assumer immédiatement  ». Sa maman, femme de ménage, n’a guère plus de ressources. «  Quand je voyais les devis se faire, il n’y avait que des plus qui s’ajoutaient. Je me demandais quand ils allaient s’arrêter !  » D’où cet appel à l’aide.


    La convention obsèques de son père inactive

    car trop récente

    Son père avait pris une convention obsèques mais n’avait que quelques mois de cotisations. «  Il faut attendre un an et un jour pour débloquer le capital. Là, je n’ai eu que le remboursement des quatre mois de cotisations. Soit moins de 500 euros. J’ai bien choisi ce qu’il y avait de moins cher, tout en respectant les choix de mon père, à savoir se faire incinérer. Le corps étant pour l’instant en chambre mortuaire, je dois prendre en charge les déplacements de Soissons à Compiègne puis le retour, et ensuite l’aller et retour à Reims où se trouve le crématorium  ».

    Vaincu par les émotions et les démarches, le jeune homme n’a pu retourner qu’une journée à son travail, avant d’être arrêté. «  Quand je pense à cette histoire, je craque. » Son père a habité à Soissons pendant 15 ans, travaillant notamment pour la ville comme veilleur de nuit pour l’accueil des personnes en difficulté, quand il se trouvait avenue Charles-de-Gaulle.

    Avant d’avoir un accident qui lui a brisé la vie et éloigné vers Compiègne. Un endroit où il commençait à reprendre le pas sur le sort. Jusqu’à ce mercredi matin.
    Un Soissonnais se retrouve dans l’impossibilité d’enterrer son pèrehttp://www.lunion.fr/28439/article/2017-04-30/un-soissonnais-se-retrouve-dans-l-impossibilite-d-enterrer-son-pere

    Une rose en automne. Vauxrezis 1914 dédicace

    hebergement d'image

    Après "L'oubliée de Monterfil", voici "Une rose en automne. Vauxrezis 1914" à la librairie Inter Lignes pour une séance de dédicaces ce samedi 6 mai. Je serais ravi de vous y rencontrer ! Merci de partager sans modération !

    Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la Déportation

    hebergement d'image hebergement d'image hebergement d'image hebergement d'image
    Publication de Monsieur Alain Crémont maire de Soissons et de  Carole Deville-Cristante adjointe au maire et conseillère régionale

    Dimanche 30 avril 2017 – 11h – Église Saint-Pierre
    Mesdames et Messieurs les élus,
    Mesdames et Messieurs les représentants des associations de déportés, de résistants et d’anciens combattants,
    Mesdames et Messieurs les filles et fils de déportés,
    Mesdames, Messieurs,
    Merci de votre présence à cette cérémonie. Il est important, alors que les témoignages directs se font de plus en plus rares avec le temps, que nous fassions vivre la mémoire des victimes et des héros de la Déportation.
    Nous sommes ici dans une ville qui n’oublie pas cette sombre période de l’histoire européenne. Une ville qui porte les stigmates de la guerre dans ses murs et ses rues.
    Mais Soissons n’oublie pas non plus qu’il y eût pire que le béton et les bombes. Elle n’oublie pas que l’horreur et la folie humaine ont pris la forme d’un génocide industriel, où les lâchetés et le zèle furent complices de l’abomination.
    Soissons se souvient des rafles. Des enfants et des parents arrêtés, puis envoyés à la mort. Ils rejoignaient toutes celles et ceux, qui, dans toute l’Europe, furent victime de cette barbarie nazie : Juifs, Tsiganes, homosexuels, résistants, républicains. Ils furent des dizaines de familles, de femmes, d’hommes, d’enfants. Ils furent peu à revenir.
    Pour que les Soissonnais se rappellent que cette histoire est aussi leur histoire, la Ville a installé le tableau derrière moi mentionnant les noms des familles juives soissonnaises victimes de la rafle du 17 juillet 1942. Nous menons un travail pour compléter ce tableau avec les noms des familles juives déportées après cette triste date.
    Un chemin de mémoire sur l’ancienne ligne de chemin de fer appelée ligne “Rochy-Condé” voit également le jour. Cette ancienne plate-forme ferroviaire traverse notre ville du quartier de Maupas jusqu’à Belleu. C’est sur cet axe que des convois de déportés, venant de Royal-Lieu, se dirigeaient vers l’Allemagne. Un premier tronçon a été inauguré l’année dernière.
    Dans le hall d’accueil de l’Hôtel de Ville, nous rendons également hommage à ces femmes et ces hommes de toutes conditions, de toutes convictions et de toutes religions, reconnus « Justes parmi les Nations », pour avoir sauvé d’une fin tragique des familles que les Nazis considéraient comme ne répondant pas à la « norme » imposée.
    Les plus jeunes générations pourraient penser que ces atrocités ont été commises il y a plusieurs siècles. Elles l’ont été il y a un peu plus de 70 ans. C’était hier. Ne laissons pas sombrer dans l’oubli ces souvenirs, aussi douloureux soient-ils. Soyons vigilants. Ne banalisons pas l’indicible.
    Ce qui s’est passé durant ces années de guerre doit éclairer la situation que nous vivons aujourd’hui. C’est toujours dans les moments de crise que resurgissent les discours haineux. Et s’il est bien un message à marteler en cette Journée nationale de souvenir et en ce lieu, c’est celui de ne jamais céder à la tentation de l’extrémisme.
    Autant nous pouvons comprendre l’angoisse des Français devant la montée de la violence et de l’insécurité, autant nous pouvons comprendre leur inquiétude devant les transformations d’une économie qui leur échappe, autant nous pouvons comprendre le désarroi et la colère devant trop d’inaction et d’impuissance, autant nous devons nous opposer avec détermination à ceux qui ne partagent pas l’exigence républicaine et les valeurs de la démocratie.
    Depuis tous temps, la France défend haut et fort l’honneur de la démocratie. Tous, nous sommes réunis dans l’appartenance à la Nation française par le refus de l’extrémisme, des discriminations, du racisme, de l’antisémitisme et de la xénophobie.
    Tous, réaffirmons l’attachement que nous portons à nos institutions démocratiques, aux libertés publiques, à notre engagement européen, à la vocation universelle de la France.
    Tous, faisons vivre la République, une République enracinée dans nos cœurs, une République attentive à tous et tolérante, qui réponde aux attentes et aux besoins de chacun de nos compatriotes.
    J’en terminerais en remerciant chaleureusement tous ceux qui ont rendu possible cette cérémonie, à commencer par les services municipaux.
    Merci à nos porte-drapeaux, toujours fidèles.
    Merci aux associations de déportés, de résistants et d’anciens combattants pour le travail qu’elles s’efforcent de perpétuer.
    Merci aux filles et fils de déportés qui incarnent mieux que tout la portée de cette cérémonie.
    Merci à la chorale « la Musarelle » de nous accompagner pour le chant des Marais.
    Merci enfin et surtout aux enfants du Conseil Communal des Jeunes. Au-delà des lectures qu’ils nous ont offertes, leur place dans cette cérémonie est l’espoir que la flamme du souvenir continue de brûler dans la jeunesse de France.
    Vive la Paix ! Vive la République ! Et Vive la France !
    #plusjamais #NonALextremisme
    Avec Alain Crémont , maire de Soissons , Olivier Engrand , conseiller régional , Frédéric Vanier et Pascal Tordeux conseillers départementaux , François Hanse , Dominique Bonnaud , Edith Errasti , Yana Boureux

    Town Centre, Soissons, France

    Petite ville de Soissons a L'ancien temps

    Fête Communale 2017 à Berzy le Sec

    hebergement d'image

  • 20 mai21 mai
    du 20 mai à 19:30 au 21 mai à 17h30


    La Fête Communale de Berzy-le-Sec aura lieu les samedi 20 et dimanche 21 mai 2017.

    Au programme :

    ➡️ Samedi 20 mai 2017 - 19 h 30

    Omelette géante offerte à tous
    Concert Rock par Les Z'embringués
    Retraite aux flambeaux
    Point restauration

    ➡️ Dimanche 21 mai 2016 - 12 h 30

    Repas champêtre offert aux habitants de Berzy
    Noyant-et-Aconin : 10 € par adulte - 5 € par enfant
    Extérieurs : 14 € par adulte - 7 € par enfant
    - Uniquement sur réservation en mairie de Berzy -

    ~ Apéritif ~
    ~ Jambon à la broche et sa garniture ~
    ~ Fromage ~
    ~ Dessert ~
    ~ Café ~
    - Boissons en supplément -

    Animations - Concours de maquillage pour les enfants (-12 ans) avec des lots à gagner !
    • Convient aux enfants





  • samedi 29 avril 2017

    ÊTRE ARRIVÉ AVANT D’ÊTRE PARTI

    hebergement d'image

    Communication des gendarmes e l'Aisne !
    Être arrivé avant d’être parti… C’est sûrement l’adage que deux conducteurs avaient en tête cette semaine en circulant sur la Route Nationale 2. Sauf que leurs chemins ont croisé celui des militaires de la Brigade Motorisée de SOISSONS.

    Mardi dernier, le 25 avril 2017, ils ont contrôlé un conducteur qui circulait à 186 km/h dans le sens Soissons-Paris.
    ...

    Hier, le 17 avril 2017, un automobiliste a été contrôlé à la vitesse de 225 km/h, retenue à 213 km/h, sur une portion limitée à 110 km/h, dans le sens Paris-Laon.

    Ces contrevenants routiers se sont vu retirer leurs permis de conduire et font l’objet de poursuites judiciaires.

    POUR LA SÉCURITÉ DE TOUS, AYEZ UNE CONDUITE APAISÉE...


    Les sapeurs pompiers de Soissons font leur Téléthon !

    hebergement d'image

    Les Pompiers de Soissons font leur Téléthon.

    C'est reparti l'équipe de "les sapeurs pompiers de Soissons font leur téléthon" relance la machine! Sur la même formule que 2016 en plus grand, défi ouvert à tous! Réservez déjà le deuxième week end de Décembre... Actuellement nous sommes dans l'attente de confirmation d'un local pouvant accueillir un max de coureurs.... à suivre

    Images de la fête du jardin d'horticulture

    hebergement d'image hebergement d'image hebergement d'image

    Publication de Monsieur Alain Crémont Maire de Soissons :
    Envie de profiter de ce beau temps ? Rendez vous ce week end au Jardin d'Horticulture pour la traditionnelle fête du jardin !

    Pierre Lenoble report. Les trésors de la Cathédrale de Soissons Mars 2017

    Fête Du Jardin d'Horticulture : Fleurs et Saveurs 2017

    hebergement d'image hebergement d'image hebergement d'image
    Publication de Monsieur Alain Crémont
    Maire de soissons


    Fête Du Jardin d'Horticulture Fleurs et Saveurs 2017
    Samedi 29 avril 11h/19h30 & dimanche 30 avril 2017 9h/18h 
    Comme tous les ans, la Société d'Horticulture et de Petite Culture et la Ville de #soissons vous donnent rendez-vous à cette rencontre traditionnelle des amoureux du jardin. C'est l'occasion d'une agréable balade en famille ou entre amis dans le jardin d'Horticulture de Soissons.
    Grâce aux services techniques de la ville qui ont procédé : à la réfection de la statue de M. Emile DEVIOLAINE, de tous les bancs, de la fontaine, et du cadran solaire, ainsi que de la barrière d'entrée, tout est en ordre pour VOUS recevoir dans les meilleures conditions.

    7° Salon de l'Habitat et des loisirs

    hebergement d'image
    29 avril30 avril
    du 29 avril à 10:00 au 30 avril à 18:00


    Soissonnaise des bois
    Route de Compiègne BP1, 02200 Soissons

    Pour la 7e année consécutive, venez nombreux découvrir nos produits d'exception et nos métiers !

    Restauration sur place
    Nombreux exposants
    Animations
    Vente de végétaux

    Pierre Lenoble report Paul Waendendries 1911 1991 Peintre et architecte décorateur

    vendredi 28 avril 2017

    Plus de 5h30 de trajet en train de Paris à Laon

    hebergement d'image
    Article du Courrier Picard de ce jour
    C’est ce qu’ont vécu les passagers du 17 h 34 au départ de la Gare du nord mercredi soir. Ce train-là, les Axonais ne le connaissent que trop. Les habitués du Paris-Laon savent que le 17 h 34 au départ de la gare du Nord connaît régulièrement des retards. Ce mercredi, en montant à bord, ils ne se doutaient pas de la galère dans laquelle ils venaient d’embarquer. Au lieu d’une heure et demie de trajet prévue jusqu’à Laon, c’est près de 6 heures qu’il leur a fallu pour arriver enfin à destination pour les Laonnois.
    Quand le train a quitté la gare à l’heure prévue,  un Soissonnais s’est dit : «  Génial ! Il est à l’heure. c’est bon. Mais 20 minutes après, on se retrouve bloqué. » Le train qui s’est arrêté à la gare de Dammartin-en-Goelle et n’a pas pu repartir. Le matériel, pourtant récent, est en panne. Le temps passe… « On vient ensuite nous expliquer qu’il faut sortir du train car il va faire marche-arrière jusqu’à Mitry-Mory  », poursuit le soissonnais............ LIRE SUR LE COURRIER PICARD............ Plus de 5h30 de trajet en train de Paris à Laon!http://www.courrier-picard.fr/26845/article/2017-04-28/plus-de-5h30-de-trajet-en-train-de-paris-laon


    La bibliothèque et l'EJC font leur cinéma

    hebergement d'image

    Un samedi par mois, la bibliothèque fait son cinéma.En association avec l’EJC, nous vous proposons un moment convivial pour partir à la découverte du cinéma et de son histoire, animé par Michel Gasqui et Evelyne Danré.
    Un samedi par mois, la bibliothèque fait son cinéma.En association avec l’EJC, nous vous proposons un moment convivial pour partir à la découverte du cinéma et de son histoire, animé par Michel Gasqui et Evelyne Danré.
    Rendez-vous samedi 29 avril à 14h à l’EJC autour des "Chiffonniers d'Emmaüs"
    Renseignements : Bibliothèque Municipale de Soissons, 1 rue Jean de Dormans Tél. : 03.23.74.33.16
    EJC, 7 rue Jean de Dormans 02200 Soissons Tél. : 03.23.93.05.48 (Photographie de Noom Peerapong)
    29avril
    Du à Espace Jeunesse et Culture (MJC)
    7 Rue Jean de Dormans
    02200 SOISSONS

    Saint-Gobain, une forêt d'histoires - POURQUOI CHERCHER PLUS LOIN (bande-annonce)

    GrandSoissons#1 : Savez-vous quand sortir vos poubelles ?

    Pierre Lenoble report «A photo which speaks » Musée de Soissons 2017

    Les Bains du Lac le 04/04/2017

    jeudi 27 avril 2017

    Concours-photo : une tablette tactile à gagner !

    hebergement d'image

    L’Opal organise un grand concours photo pour mettre en valeur son patrimoine. Vous êtes locataires de l’Opal, vous aimez votre quartier, votre immeuble, votre logement…

    Photographiez-le et envoyez, jusqu’au 3 juin 2017, votre plus belle photo par mail à l’adresse concours-photo@opal02.com ou sur clé usb par courrier. Les dix plus belles photos seront récompensées.
    Modalités de participation et règlement sur notre site internet www.opal02.com
    Si vous connaissez des locataires de l’Opal, n’hésitez pas à partager avec eux cette info.

    Reglement
    https://drive.google.com/file/d/0BzRMay2IimhTSFFxZG1VelFtSkU/view?usp=sharing

    Lettres de guerres, letters from the war, Feldpostbriefe

    hebergement d'image

    Lectures croisées de lettres de soldats sur les fronts français, britanniques et allemands.
     
    « Lettres de guerre, Letters from the war, Feldpostbriefe », un titre en trois langues pour parler de la guerre et de la souffrance des soldats dans les tranchées de la première guerre mondiale. Une lecture croisée par des soldats qui racontent leur guerre, leur souffrance, le sang, la mort. Lettres à la mère, à la fiancée ou à l’épouse, à un frère ou au pasteur restés au village. Un environnement minimaliste où la seule force des mots exprime la souffrance, la peur, l’émotion, la colère ou la rage. Trois comédiens lecteurs qui se renvoient la parole, s’écoutent et se répondent. Les soldats sont français, anglais, irlandais, américains, allemands ou austro-hongrois. Trois lectures reflétant des cultures différentes, d’autres perceptions de la guerre, mais surtout l’universalité de la souffrance. Et le devoir de mémoire…
     
    Durée : 1h / Tout public à partir de 12 ans

    3 MAI 2017 20H00 à l'Arsenal entrée libre

    ACTIF'ETE au Centre Social de Presles

    hebergement d'image hebergement d'image hebergement d'image
    Photos  et publication de Monsieur David Glatigny

    Le forum ACTIF'ETE vient d'ouvrir ses portes ! Toute la journée venez rencontrer les recruteurs au Centre Social de Presles. Pensez à prendre vos CV ! #aulocal #emploiprioritenumero1

    Les véhicules de l'entreprise le 19 mai 2017

    hebergement d'image

    VENDREDI 19 MAI 2017 Les entreprises du Soissonnais ont rendez-vous aux rencontres Les véhicules de l'entreprise du Défi Clovis ! Stands, rencontres, conférences et débats !
    Exposants et professionnels ? Vous avez un véhicule professionnel, vous êtes concerné(e)s par le transport de marchandises et de voyageurs, inscrivez-vous à l'événement en cliquant ici ...
    www.facebook.com/events/437592743257077

    Pierre Lenoble report Musée de Soissons 2017

    Visite de la cathédrale de soissons - formation MoJo

    mercredi 26 avril 2017

    Histoires cachées (LE PETIT BOUFFON)

    hebergement d'image

    Une marche arrière sur la départementale provoque un accident à Viry-Noureuil

    hebergement d'image
    Une collision entre une voiture et un camion a fait deux blessés légers ce mercredi matin sur la D1032 à hauteur de Viry-Noureuil près de Chauny. Mais le bilan aurait pu être plus lourd selon le chauffeur routier impliqué. «  Je roulais vers Saint-Quentin quand j’ai vu la voiture devant moi s’arrêter et faire marche arrière. » Visiblement, la conductrice a raté sa route et a reculé pour reprendre la petite route menant à Viry. «  J’ai freiné de toutes mes forces pour l’éviter  », poursuit le routier. I
    l y est parvenu mais la voiture derrière lui a été surprise et l’a percuté par l’arrière. La dame au volant de cette dernière a été blessée au poignet et son passager a été très choqué. Ils ont été transportés à l’hôpital pour examens.
    Quant à la conductrice a priori responsable de l’accident, elle a juste donné son numéro de téléphone avant de repartir. «  Je n’ai pas le temps  », aurait-elle confié au chauffeur routier. Ce dernier a relevé sa plaque d’immatriculation. Elle devrait être entendue par les gendarmes. «  Heureusement que je roulais à vide sinon je n’aurais pas pu freiner à temps et elle était morte  », conclut le chauffeur, encore interloqué par un tel comportement.
    Une marche arrière sur la départementale provoque un accident à Viry-Noureuilhttp://www.aisnenouvelle.fr/19192/article/2017-04-26/une-marche-arriere-sur-la-departementale-provoque-un-accident-viry-noureuil

    Accident RN2hauteur de Montgobert

    hebergement d'image

    INFO N'RADIO

    Un gros bouchon en ce moment sur la N2 dans le sens Villers-Cotterêts / Soissons. En cause un accident entre un poids lourd et une voiture à hauteur de Montgobert. Soyez prudents et patients si vous arrivez dans le secteur. Les pompiers et les gendarmes sont sur place

    Précisions Aisne Info
    Les sapeurs pompiers sont engagés pour un accident de circulation, une voiture ayant percuté un poids lourd en stationnement

    La Claud'Aisne 2017 - Soissons

    hebergement d'image

    La Claud'Aisne 2017 - Soissons

    Date : 03/05/2017

    Ville : Soissons (02 - Aisne)
    Discipline : Trail / Course nature

    Départ course mixte (5 km) 17h30 , départ course femme (5 km) à 18h30
    Marche de 14h à 17h
    5 euros qui seront versés à la ligue contre le cancer du sein

    Adresse, lieu de RDV :
    Espace Parisot, Parc St Crépin, avenue du mail 02200 SOISSONS

    Axeo Services pour les professionnels et les particuliers

    hebergement d'image

    En avril, Axeo Services a ouvert ses portes dans le quartier Saint Waast à Soissons. C’est la 192ème agence d’un réseau franchisé de services aux particuliers et aux professionnels, faisant partie du groupe La Poste. Rencontre avec Henri Moreaux qui dirige l’agence soissonnaise.
    Une filière porteuse
    Henri Moreaux a exercé des fonctions commerciales dans la grande distribution et l’environnement pendant 28 ans. Sensible à l’entrepreneuriat, il décide de se lancer dans les services à la personne par attrait pour le lien social que créé ce type d’activité. Il est également très confiant quant à l’avenir de cette filière.
    Comparant plusieurs enseignes, il s’intéresse à Axeo Services, dont il partage les valeurs humaines.
    « J’apprécie la dimension participative dans la gouvernance de la franchise. La notion de proximité véhiculée par l’enseigne est importante pour moi, que ce soit au sein du réseau de franchisés ou en agence avec les collaborateurs. » .
    Henri Moreaux a donc rejoint cette année le réseau AXEO Services, leader parmi les prestataires multiservices aux particuliers (ménage, repassage, jardinage, bricolage, garde d’enfants) et aux professionnels (nettoyage des bureaux et locaux commerciaux, entretien des espaces verts, petits travaux, etc.).

    Ethique environnementale et bien-être au travail
    Ayant longtemps travaillé sur les problématiques de valorisation des déchets, Henri Moreaux est sensible à la question environnementale. Il en fait un atout pour son agence. Ainsi, il investit dans des produits d’entretien d’origine végétale et, grâce l’accompagnement de GrandSoissons Economie* dans le cadre du dispositif Initiative Aisne, il acquiert du matériel de jardinage électrique.
    Cet effort environnemental contribue également au bien-être des salariés. Le matériel électrique réduit les nuisances sonores et olfactives. Il est aussi moins lourd à porter. Les produits ne sont pas nocifs pour ceux qui les utilisent.
    Afin de créer du lien entre eux, les collaborateurs disposent d’une salle de pause à l’agence.
    « Il est important que les collaborateurs se sentent bien dans l’entreprise et dans leur activité. Cela garantit le bon fonctionnement de l’entreprise et contribue à la satisfaction des clients. », confie le dirigeant. Des recrutements sont d’ailleurs ouverts pour rejoindre l’équipe soissonnaise d’Axeo Services.
    En accord avec les tendances et valeurs actuelles, l’agence soissonnaise d’Axeo Services semble réunir les atouts de sa réussite !
    Contact
    10 rue Porte de Crouy – 02200 Soissons
    Tous les jours de 08 h 45 à 12 h 15 et de 14 h 00 à 18 h 00, le samedi sur rendez-vous.
    Tél. : 03.23.54.50.12 / mail :
    Soissons@axeoservices.fr Web : www.soissons.axeoservices.fr
    *Le Service du Développement Economique de la Communauté d’Agglomération du Soissonnais

    Soissons : des élèves font un appel à contribution pour leur voyage de classe

    hebergement d'image

    Ils doivent partir voir la Biennale de Venise en octobre 2017, mais n'ont pas l'argent nécessaire... Deux classes du lycée Gérard de Nerval de Soissons ont lancé un appel à contribution pour réaliser leur voyage
    C’est le 4ème séjour organisé à Venise par le lycée Gérard de Nerval dans le cadre du programme d’arts plastiques en série littéraire. Seul hic, ni le lycée ni les élèves n'ont assez d'argent pour partir. Pourtant, ce voyage constitue une réelle opportunité d'ouverture vers le monde pour des élèves souvent issus de classes sociales défavorisées.

    Philippe Denain, leur professeur d'art plastique, a lancé
    une cagnotte sur la plateforme de financement participatif Ulule.
    Le projet concerne une classe de première littéraire et une classe de terminale en spécialité arts plastiques, et dont Philippe Denais est le professeur principal.


    Plus qu'un simple voyage


    Sachant que la moitié de ces élèves viennent de milieux défavorisés, partir à Venise n'est pas un simple voyage mais une opportunité.
     "Ce sont des élèves qui ne voyagent pas du tout. Lorsqu'ils arrivent à Venise, ils débarquent dans un autre monde. Et ça leur donne des ailes", a observé Philippe Denais.

    Selon le professeur d'arts plastiques, plusieurs de ses anciens élèves sont parvenus à accéder à des grandes écoles grâce à ce voyage.
    "Sur un CV, c'est un sésame", considère M. Denais. Ce voyage lui tient particulièrement à coeur. "Ça me ferait mal au ventre d'en laisser un sur le carreau"
    Soissonshttp://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/picardie/aisne/soissons


    C'est la quatrième année que ce voyage de classe existe, et la troisième fois qu'il a lieu à la Biennale de Venise.

    Aucune aide des collectivités


    Pourtant, ce voyage est ammené à disparaître. "Du côté de la région, les aides sont inexistantes", regrette M. Denais. "Tout ce que je peux faire, c'est puiser dans un fond réalisé par des dons de parents... Mais ça n'a aucun sens. C'est le serpent qui se mord la queue !"

    Rien que pour le fonctionnement du lycée, la dotation de la région a baissé de 30%. M. Denais compte désormais sur les dons via Ulule. "Pour l'instant, ce sont des proches qui ont donné. Il y a aussi d'anciens élèves qui ont tiré un énorme parti de ce voyage et qui souhaitent voir les autes en profiter", raconte M. Denais

    L'exposition universelle de l'art contemporain


    La Biennale de Venise est un évènement culturel majeur dans le domaine de l'art contemporain. Il s'agit de la biennale la plus ancienne. "On navigue entre champ artistique et champ géopolitique", analyse M. Denais.

    Chaque pays a son stand, mais ne présente pas forcément un artiste national. Cette année par exemple, la France offrira à voir une rétrospective de l'artiste britannique Damien Hirst. L'an dernier, l'Allemagne avait présenté le travail du dissident chinois Ai Weiwei

  • Soissonshttp://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/picardie/aisne/soissons
  • Aisne
  • Picardie

  •  


    Bohemian Rhapsody - Harmonie de Soissons - Gala 2017

    Tous ensemble pour une une ville propre.avec le service civique

    hebergement d'image hebergement d'image S

    ervice Civique Soissons


    Le 18 et 19 avril 2017 les jeunes en mission citoyenneté ont organisé deux après-midi de sensibilisation au ramassage des déjections canines sur le quartier de Presles avec l'aide des habitants et des médiateurs.
    D'autres actions sont prévues sur Chevreux et Saint-Crépin.
    Tous ensemble pour une une ville propre.


    mardi 25 avril 2017

    Soissons Ville propre : journées citoyennes des 4, 5 et 6 mai

    hebergement d'image hebergement d'image

    Communication de Monsieur Alain Crémont Maire de Soissons


    Réunion publique de préparation des journées citoyennes des 4, 5 et 6 mai.
    Comme l'année dernière, la ville organise une grande mobilisation des Soissonnais po
    ...ur embellir les rues de notre ville.
    La propreté c'est l'affaire de tous !
    N'hésitez pas à vous inscrire :
    https://www.facebook.com/events/405008273188803??ti=ia

    Forum des associations 13 mai – 14 mai 2017

    hebergement d'image

    Prenez date !

    du 13 mai à 14:00 au 14 mai à 18:00
    Espace Claude Parisot

    Soissons dispose de très nombreux atouts qui en font une ville agréable à vivre, dynamique et épanouissante. Parmi ses richesses, plus de 400 associations animées par des milliers de bénévoles proposent aux Soissonnais de pratiquer des activités variées dans de très nombreux domaines.
    Venez profiter de cet événement pour découvrir toutes les activités qu'il est possible de pratiquer à Soissons.

    Réouverture des classes de l'école Michelet le 27 Avril

    hebergement d'image hebergement d'image

    Communication de Monsieur Alain Crémont Maire de Soissons :
    Nous avons le plaisir de vous annoncer la réouverture, le JEUDI 27 AVRIL 2017, des classes de l'école Michelet qui avaient subi un sinistre incendie.
    L'équipe municipale souhaite une bonne rentrée aux enseignants et aux enfants dans leurs nouvelles classes complètement rénovées.
    Merci aux services techniques pour leur rapidité d'intervention

    Vide greniers à Pernant

    hebergement d'image

    Venez nombreux !

    CHALLENGE DE LUTTE DE BELLEU-SOISSONS

    hebergement d'image


    Le 3 juin 2017 - Soissons

    Catégorie
    Poussins A-B-C et Benjamins
    Filles et Garçons
    Styles
    Lutte Jeune
    Lieu
    Gymnase Ferrari 
    Rue Marcel PAUL
    02200 Soissons
    Contact
    Résponsable Compétition
    Freddy LÉCAUX
    0607114354@sfr.fr
    06 07 11 43 54
    Résponsable Technique
    Steve STRAMANDINO
    06.22.19.73.82

    Soissons dans une extension du jeu vidéo Battlefield


    Soissons dans les cartes du jeu Battlefield

    Une extension du jeu de EA est sorti en mars avec quatre nouvelles missions dont l'une se passe à Soissons. 
    Défendre la ville de Soissons en pleine première guerre mondiale... Tel sera le défi des joueurs de Battlefield dans une nouvelle extension (DLC) du jeu. Après Saint-Quentin et Amiens, une carte de Soissons sera en effet ajoutée dans la future mise à jour du jeu.
    Déception pour certains : la ville de Soissons elle-même n'est pas visible. La guerre de position qui s'y est tenue n'est pas très vidéoludique. Les créateurs du jeu ont préféré la campagne soissonnaise, le château de Pernant. La modélisation n'est pas fidèle, mais le jeu évoque une bataille bien réelle. L'offensive des Allemands, pour rompre le front entre Soissons et Reims.

    Soissons est fière pour la notoriété de son nom, comme le furent avant elle Saint-Quentin et Amiens. Les créateurs ont utilisé des archives pour reproduire Saint-Leu et la cathédrale…. Une bonne surprise pour la mairie, les jeunes parlent d'Amiens, même s'il n'y a pas de retombées touristiques directes.

    En quelques semaines, Battlefield 1 s'est vendu à 7 millions d'exemplaires en France…. Selon le réseau Micromania, l'engouement a été bien plus fort en Picardie. Ça ne veut pas dire que les Picards gagnent à tous les coups ! 


    1. Soissonshttp://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/picardie/aisne/soissons

    Le patrimoine historique de soissons